• +03 84 93 67 58 / 06 86 61 58 42
  • artdanslaruelux@sfr.fr

Grandes signatures

Grandes signatures 2018

 

Frédérique LAVERGNE, Peintre [Nouvelle-Aquitaine]

Elle a la passion du Cheval Ibérique. Si vous aimez les chevaux et leur compagnie, vous allez découvrir à travers sa peinture des êtres qui nous rappellent à notre humanité perdue.

Ses portraits sont saisissants au regard souvent profond et incisif.

Depuis peu, l’artiste peint régulièrement ses toiles au couteau.

Frédérique LAVERGNE rend à merveille cette parole silencieuse du cheval et nous rapproche de leur âme intérieure mais aussi la nôtre.

Le travail des ombres et de la lumière, accentué par les fonds noirs, renforce cette émotion.

 

Ginette KITTLER, Peintre [Alsace]

Peintre autodidacte avec un joli coup de crayon depuis l’enfance,

Ginette Kittler s’adonne dorénavant à sa passion sous le nom d’artiste GeKa.

Elle fréquente actuellement deux ateliers de peintre professionnels où elle adore les échanges et les conseils entre les artistes.

Elle expose régulièrement dans des salons, ou la confrontation avec le regard de l’autre constitue une véritable source d’enrichissement.

Passionnée par la peinture, elle trouve sa source d’inspiration dans la nature et dans la vie de tous les jours.

 L’inducteur peut être une image, un personnage, une émotion, une couleur, une feuille qui tombe, le soleil ou bien la pluie …

 

Stefan BEIU, Peintre [Moselle]

Né le 3 août 1960 à Borcag, un village du sud de la Moldavie.

A l’âge de 11 ans, il intègre le collège des Beaux-Arts de Chisinau, capital moldave.

Académie des Beaux-Arts « Vassily Surikov » – Moscou (Russie) Diplômé avec mention « Excellence »

Maître Assistant à l’Académie des Beaux-Arts de Moscou.

Il y passera sept années durant lesquelles il étudiera le dessin, la peinture, la composition, la sculpture, la perspective, le graphisme, la calligraphie…

Avec cette toile « L’amour est dans la Pré 200/200 cm », il a gagné la médaille d’argent au Salon des artistes français 2018 au Grand Palais à Paris.

Stefan BEIU mêle techniques anciennes et modernes et puise son inspiration dans les tableaux de grands maîtres.

Olivier BERTERO, Sculpteur [Isère]

Diplômé de l’école supérieur d’ébénisterie d’Avignon, section sculpture, dorure à la feuille d’or.

Olivier BERTERO a suivi les cours de Sculpture avec Thierry ROSER, meilleur ouvrier de France.

Il a été en formation avec Florian CULIS et Anaïs MICHALINOFF, potiers d’art dans le Vercors (Autrans).

Ce sculpteur de raku expose dans certaines villes de France tel que le Salon Art ‘Expo Foire d’Avignon, 94ème Salon Verdun de Grenoble…

Il a gagné Premier prix de Sculpture de la ville de Bourgoin Jallieu.

 

♦ Jean-Jacques BRIQUET, Peintre [Alsace]

Né à Pontlevoy en 1953, technicien supérieur en Céramique Industrielle de métier.

C’est en 2006, qu’il débutera son apprentissage d’Artiste Peintre en parallèle de son travail de Technicien à l’émail.

Six ans après, il expose son œuvre « Effervescente », pionnière de son « Bubble Grid’Art » et primée dès sa première exposition.

« La bulle est belle, le bulle est libre, elle s’envole en reflétant les images de la vie, du bonheur, du rêve, elle transporte aussi la parole… »

 

Alex CLAUDE, Peintre [Bourgogne Franche-Comté]

Diplômé de l’école des Beaux-arts de Paris en 1997.

Présent dans de nombreuses collections privées dans le monde entier et dans les collections publiques du musée d’Art et d’Histoire de Belfort,de Vesoul et à la BNF en France ainsi qu’au musée d’art contemporain Art plu de Shanghai en Chine.

Ce peintre travail sur les souvenirs, les apparitions de paysages.

Il utilise volontairement une palette restreinte et peint des paysages qui sont des invitations au voyages.

Alex CLAUDE cultive la profondeur atmosphérique par des glacis réalisés à l’acrylique avec des techniques qui lui sont propres.

 

♦ Guillaume FICHET, Sculpteur [Rhône-Alpes]

En 1997, il découvre la taille directe au ciseau, puis affine regard et sens du détail par le dessin figuratif.

En 1998, il devient tailleur de pierre en monuments historiques.

C’est en 2010, il reçoit le premier prix par la Société national des Beaux-Arts au Carrousel du Louvre à Paris.

 » Créer c’est pour moi, trouver sa parole profonde, fraîche, la vie qui veut le nouveau, le petit pas de plus.

C’est se sentir traversé par le vivant et l’offrir.

L’essentiel de mon travail consiste à donner corps à une émotion, à affiner au plus proche un ressenti«